Comment fonctionne la Cnav ?

Benoît Fruchard 06 mai 2021

La Cnav (pour Caisse nationale d’assurance vieillesse) est un organisme qui existe depuis 1945 et qui a pour mission de gérer la retraite des affiliés en leur versant une pension. À partir de vos 35 ans, la Cnav doit vous tenir au courant de la situation de votre retraite. La Cnav est divisée en 16 caisses régionales (les Carsat). Nous allons voir le montant des cotisations, l’âge du départ à la retraite, le montant de pension et de réversion ainsi que le moyen de contacter cette caisse.

Qui sont les personnes affiliées à la Cnav ?

La Cnav s’occupe de la gestion des cotisations des salariés suivants :

  • Les salariés du secteur privé
  • Les agents non titulaires du secteur public (et parapublic)

Cela représente 18 millions de cotisants et près de 13 millions de retraités.

Quel est l’âge du départ à la retraite ?

Pour les affiliés à la Cnav, l’âge de votre départ à la retraite va dépendre de l’année de votre naissance. A partir de cette date, il faudra avoir validé un nombre de trimestres pour toucher une pension à taux plein. Pour ceux qui sont nés à partir de 1956, l’âge légal du départ à la retraite est 62 ans et l’âge pour le taux plein est 67 ans.

Voilà le nombre de trimestres requis en fonction de votre année de naissance :

Année de naissanceNombre de trimestres
1954165
1955 à 1957166
1958 à 1960167
1961 à 1963168
1964 à 1966169
1967 à 1969170
1970 à 1972171
À partir de 1973172

Il est possible d’effectuer un départ anticipé si vous êtes une mère de famille avec 3 enfants ou plus ou si vous êtes considéré comme invalide.

Quelles sont les cotisations versées à la Cnav ?

Toutes les entreprises et les salariés affiliées à la Cnav verseront des cotisations. Cela signifie que votre retraite est financée en partie par votre salaire et en partie par votre entreprise. La répartition est la suivante :

  • Cotisation plafonnée : Elle est limité par un montant défini par la Sécurité social et représente 6,90 % de la part salariale et 8,55 % de la part patronale
  • Cotisation déplafonnée : Elle n’est pas limité et dépend de la rémunération totale du salarié. Le taux de la part salariale représente 0,40 % et 1,90 % pour la part patronale.

Quelles sont les décotes et surcotes de la Cnav ?

Pour calculer votre retraite avec la Cnav, il va falloir prendre en compte vos 25 meilleures années en tant que salarié. Il y aura ensuite 2 possibilités si vous ne touchez pas le taux plein :

  • La surcote va s’appliquer pour chaque trimestre que vous aurez acquis en plus du nombre requis pour partir à la retraite. Chaque trimestre va permettre d’augmenter sa pension de 1,25 %.
  • La décote qui va s’appliquer au même taux que la surcote mais de façon inversé. Chaque trimestre manquant engendrera une perte de 1,25 % du montant de sa pension.

Est-ce qu’il y a une pension de réversion au titre de la Cnav ?

La pension de réversion est une pension qui permet à un conjoint de toucher une partie de l’allocation retraite que touchait son concubin.

Il est possible de toucher une pension de réversion avec la Cnav. Cette pension sera limité à 54 % des droits que percevait le conjoint décédé ou qu’il aurait pu percevoir. Il faudra que plusieurs conditions soient remplies :

  • Il faut que les conjoints aient été mariés (le concubinage ou le PACS ne permettent pas d’en bénéficier)
  • L’âge minimum du conjoint doit être de 55 ans
  • Les ressources du conjoint doivent être limitées (21 320 € en 2021)

Si le conjoint décédé a été marié à plusieurs personnes, chaque ancien conjoint touchera une partie des 54% de la pension en fonction de la durée du mariage.

Comment contacter la Cnav ?

Si vous souhaitez contacter la Cnav, vous pouvez appeler le 39 60.

Si vous souhaitez écrire ou vous rendre dans une agence, il faudra écrire à votre Carsat qui est la caisse régionale de la Cnav.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.