L’assurance-vie : comment ça marche ?

Benoît Fruchard 15 avril 2021

Produit d’épargne préféré des français, l’assurance-vie est un excellent support sur lequel placer son argent. Souvent décrit comme « le couteau-suisse » de l’investisseur, il présente de très nombreux atouts et ce, quels que soient vos objectifs. Epargner, investir, diversifier, défiscaliser, transmettre… Il remplit tous les rôles ! Toutefois, son fonctionnement est rarement bien compris et de fausses idées lui collent à la peau. Ne vous en faîtes pas, on vous guide et on vous explique en détail !

L’assurance-vie : principes et fonctionnement

L’assurance-vie est un contrat passé entre un souscripteur (vous, l’assuré) et un assureur. Concrètement, lorsque vous aurez ouvert un contrat, vous aurez la possibilité de placer votre argent (les primes) sur des supports financiers présélectionnés qui génèreront des plus-values (les produits) afin de vous constituer un capital global. C’est la base, rien de plus compliqué, on vous le schématise ci-dessous pour que vous ayez le « jargon » de l’assurance-vie :

Assurance vie fonctionnement prime produit 3

Vous me direz, quel est l’intérêt de ce type de contrat ? Je peux déjà placer mon argent sur des actions, des OPCVM ou des obligations via mon compte titres. Et vous aurez tout à fait raison !

Certes, à ceci près que l’Etat a créé les contrats d’assurance-vie pour vous inciter à investir et faire en sorte que vous évitiez de laisser votre argent dormir sur votre livret A. Il a rendu ce type de support extrêmement avantageux, avec des cadeaux fiscaux dont vous auriez tort de vous priver !

Avant de passer en revue ses avantages, rentrons pas à pas dans les spécificités de l’assurance-vie pour que ce placement n’ait plus aucun secret pour vous.

Où est placé votre argent ? Les fonds euros et les Unités de Compte (UC)

Quoi de plus normal que de savoir où est placé son argent. Ne vous laissez surtout pas intimider par ces termes barbares (fonds euros, unités de compte), c’est en fait très simple.

Il existe deux types de supports financiers surs lesquels vous allez pouvoir investir en assurance-vie :

  • Les fonds euros – Ils constituent la partie garantie/sécurisée du rendement de votre contrat. Ces fonds sont majoritairement investis dans des obligations d’Etats européens, dans la dette de ces pays. Plusieurs avantages en découlent :
    • Votre capital est garanti dans son intégralité – vous placez 10 000€ sur un fonds en euros, vous récupérerez au moins 10 000€ à la sortie.
    • Vous recevez un intérêt annuel compris entre 0,90% – 2% net de frais, soit 4x plus que sur un livret A pour les meilleurs fonds ! D’où l’importance de bien choisir son contrat, on y reviendra.
    • Votre capital et les intérêts cumulés sont totalement sécurisés – c’est ce qu’on appelle l’effet cliquet, si vous placez 10 000€ sur un fonds euros et que ce dernier vous rémunère à 1,5%, l’année prochaine, vous aurez 10 150€ quoiqu’il arrive. Vous continuerez, dès lors, à générer des produits sur ces 10 150€ etc.
  • Les Unités de Compte ou UC – Ils constituent la partie non garantie mais avec une espérance de gain beaucoup plus importante. Concrètement, il existe un risque de perte de tout ou partie de votre capital. En contrepartie de ce risque, les rendements attendus sont bien plus importants que sur les fonds euros. Voici les avantages des unités de compte en plus d’une espérance de rendement plus forte :
    • L’offre d’actifs : sur les bons contrats, vous aurez accès à un très vaste univers d’investissement : actions, obligations, trackers, OPCVM diversifiés et même de l’immobilier via des parts de SCPI, SCI et OPI.
    • La diversification : bien évidemment, vous aurez l’opportunité d’investir dans des actions ou obligations en direct. Mais vous aurez aussi accès à des actifs directement diversifiés et sélectionnés par des professionnels comme les OPCVM (fonds investis dans une multitude d’actions) ou les trackers (fonds investis dans une multitude d’actions répliquant la performance d’un indice comme le CAC 40)

Si nous avons tenu notre promesse de bien vous expliquer le fonctionnement de l’assurance-vie, vous remarquez que celle-ci n’est pas intrinsèquement risquée ! En effet, si vous ne voulez prendre aucun risque, mais souhaitez surperformer par rapport à votre livret A, investissez l’ensemble de vos primes dans un fonds euros rémunérateurs !

Surtout, ne vous inquiétez pas, si vous n’avez pas le temps, ou ne vous sentez pas capable d’investir seul, les bonnes assurances vie vous proposeront une gestion professionnelle pour vous aider à allouer votre argent. On vous explique juste après.

Il n’y a rien de magique dans l’assurance-vie, vous placez des sommes d’argent (primes) sur votre contrat qui sont allouées en fonds euros ou UC selon vos attentes de rendement et de risque. On vous a schématisé tout ça ci-dessous :

Fonds euros Unites de compte

N’hésitez pas à utiliser notre outil ci-dessous pour comparer les rendements selon votre allocation :

Comparer l’assurance-vie et le Livret A

Gain avec le Livret A (0,5% / an) :

livretA|number_separator

Gain avec une assurance-vie en fonds euros (1,5% / an) :

fondsEuro|number_separator

Gain potentiel avec une assurance-vie en UC (3% / an) :

uc|number_separator

Les différents modes de gestion de l’assurance-vie

Vous ne savez pas comment répartir votre argent entre fonds euros et UC ? Vous ne connaissez pas les supports disponibles en unités de compte ? Pas de panique, un autre intérêt de ce contrat tient en ses modes de gestion. Vous aurez la possibilité de choisir, et ce, sans que vos frais explosent :

  • Soit vous êtes un investisseur aguerri et vous avez le temps et l’envie de vous plongez dans la sélection de vos supports financiers (euros et UC). Dans ce cas n’hésitez pas, choisissez la gestion libre !
  • Soit vous débutez et ne savez pas comment vous y prendre où n’en avez juste pas l’envie / le temps. Alors, la gestion profilée est faite pour vous ! Vous aurez alors le choix entre 3 profils d’investissement :
    • Profil Prudent : vous n’aimez pas le risque, mais vous aurez une faible espérance de rendement
    • Profil Equilibré : risque maîtrisé et espérance de rendement modérée
    • Profil Dynamique : vous n’avez pas peur du risque et vous souhaitez maximiser votre rendement

Vous pourrez, bien entendu, faire évoluer votre profil au fur et à mesure du temps. Vous trouverez ci-dessous une schématisation des différents profils avec une ventilation à titre d’information :

PrudentEquilibréDynamique
Fonds Euros80%50%20%
Unités de compte20%50%80%
Rendement potentielFaible (2-3%)Modéré (3-5%)Fort (6% et plus)
RisqueFaibleModéréRisqué

Vous l’avez compris, la gestion pilotée implique qu’un gestionnaire professionnel gère votre contrat pour vous. Vous pouvez bien entendu reprendre la main quand vous le souhaitez.

Choisir la meilleure assurance-vie : tous les contrats ne se valent pas

Vous comprenez maintenant mieux le fonctionnement de l’assurance-vie. Avant de vous passer en revue ses avantages, il nous reste un dernier point à traiter, et pas des moindres. On va vous le répéter souvent, mais c’est pour votre bien.

Tous les contrats ne se valent pas !

Vous pourriez penser qu’ouvrir une assurance-vie chez votre banquier traditionnel, chez un conseiller en gestion de patrimoine ou encore chez un courtier en ligne ne change rien. Nous allons vous montrer que ça change tout en passant sur chaque canal de distribution :

  • Votre banque traditionnelle : votre conseiller bancaire a déjà du vous proposer un contrat d’assurance-vie. On sait que vous aimez votre banquier, c’est notre cas également, toutefois, leurs contrats sont rarement les plus compétitifs :
    • Leurs frais sont les plus élevés du marché. Vous avez l’impression que ce sont ? La plupart des banques vous prélèveront 2% sur chacun de vos versements. Quand vous aurez l’opportunité de placer 10 000€ et que vous savez qu’on vous en prend 200… Les meilleures assurances vie ne prélèvent aucun frais sur versement, autant d’argent qui reste dans votre poche !
    • Vous n’avez pas accès à l’ensemble de l’offre du marché sur les placements en unités de compte. Et c’est normal, on ne peut pas en vouloir aux banques de ne pas proposer les produits des concurrents… Mais c’est un fait, vous aurez accès à des possibilités de placement limitées.
    • Un suivi client non optimisé : nous aussi, on court sans arrêt après notre conseiller. Il s’occupe souvent de trop de chose est n’est pas assez disponible, de plus, il n’est pas spécialiste de ce type de placement.
  • Une banque en ligne vous proposera également des produits internes (Boursorama, Fortuneo…). Selon nous, ils sont plus intéressants que ceux des banques traditionnelles mais restent chers et moins compétitifs.
  • Les Conseillers en Gestion de Patrimoine, ce sont des entreprises ou individus qui sont spécialistes de ce type de placement. Ils sont intéressants car ils comparent le marché, vous proposent une vraie stratégie patrimoniale et vous suivent dans le temps (vous avez généralement un conseiller particulier). Toutefois, ils vous couteront plus chers en frais de service (pour ceux qui prélèvent des honoraires), ou essaieront souvent de vous orienter sur les produits sur lesquels ils sont le mieux commissionnés (pour ceux qui ne prélèvent pas ou peu d’honoraires).
  • Un courtier en ligne : frais quasi-inexistants à part sur la gestion (ce sont des frais incompressibles), les fonds euros les plus performants, l’offre la plus vaste en UC (trackers, OPCVM, immobilier), ils sont clairement notre premier choix si vous souhaitez souscrire une assurance-vie. En plus de cela, leurs services clients sont très bien digitalisés tout en gardant un contact humain réactif si vous en avez besoin.

Notre avis : Si vous cherchez une bonne assurance-vie, ne la souscrivez pas à la va-vite.
Des frais importants vous couteront très chers au fil des années (vérifiez-vous même avec notre simulateur ci-dessous). Une offre pauvre en supports UC ne vous permettra pas de vous diversifier correctement et d’avoir les meilleurs placements pour performer. Enfin, avoir un conseiller qui connait ses produits et qui est réactif, c’est primordial. On parle de votre épargne, de votre argent ! Prenez en soin.

La fiscalité de l’assurance-vie : une niche incroyable

Maintenant que vous connaissez son fonctionnement et savez comment y souscrire, penchons-nous sur les avantages !

En plus de vous permettre d’épargner et d’investir, votre assurance-vie vous permettra de limiter votre imposition sur les produits qu’elle génère (plus-values) mais également sur votre transmission. Passons ces avantages en revue.

4 règles à connaitre en matière de fiscalité

C’est la date de souscription de votre contrat qui prime. Les avantages fiscaux se déclenchent après 8 ans d’ouverture de votre contrat. Si vous ouvrez un contrat sur lequel vous ne déposez que 100€ aujourd’hui et que vous n’effectuez aucun versement pendant 8 ans, les plus-values de vos versements, passées cette date, profiteront de l’effet défiscalisant que nous allons voir. Autrement dit, si vous reversez 10 000€ après les 8 ans, toutes les plus-values de ces 10 000€ profiteront, elles aussi, d’une fiscalité avantageuse. Le plus tôt vous souscrivez, le mieux se portera votre imposition, quand on sait que l’Etat prélève 30% (flat tax) de vos plus-values, ça vaut le coup !

Cassons d’emblée un mythe : l’assurance-vie ne bloque pas votre épargne. Votre argent est disponible à tout moment car vous pouvez faire des retraits sur votre contrat quand vous le souhaitez. Ces retraits sont appelés « rachats » en assurance-vie

C’est lors de ces retraits que vous serez imposé. Vous ne serez jamais imposé au cours de la vie de votre contrat. Ainsi, rien à déclarer à la différence de vos autres comptes tous les ans. Tant que vous ne sortez pas d’argent, vos plus-values génèrent de nouvelles plus-values ! Par exemple, sur un compte titre classique, si vous générez 1 000€ de plus-values une année, vous paierez 333€ d’impôts. Sur votre assurance-vie, ces 333€ sont réinvestis et génèrent de nouveaux produits.

Uniquement vos produits (plus-values) sont imposables, vos primes (montants investis) ne le seront jamais.

Plus value imposable

La fiscalité lors des rachats

Lorsque vous procédez à un rachat, la fiscalité se déclenche. Une fois passée le 8ème anniversaire de votre contrat, vous pourrez alors profiter :

  • D’un abattement de 4 600€ annuel (9 200€ pour les couples mariés ou pacsés) sur les plus-values imposables. Autrement dit, vous serez totalement exonéré d’impôt sur ces 4 600€
  • Au delà de cet abattement, vous serez imposé à un taux préférentiel de 7,5% au lieu de 12,8%
  • Attention, quoiqu’il arrive, vous devrez payer les prélèvements sociaux (17,2%) sur vos produits (plus-values), ces derniers n’étant pas soumis à l’abattement. C’est le cas sur n’importe quel support d’investissement. C’est comme ça, il n’y a pas le choix !

Le grand intérêt de l’assurance vie réside dans l’abattement annuel de 4 600€ sur vos plus-value. Des rachats partiels bien calibrés tous les ans peuvent vous permettre de sortir votre argent sans aucune imposition. Dans l’exemple ci-dessous, des rachats de 4 600€ tous les ans auraient permis d’éviter toute fiscalité.

Exemple : sur un contrat d’assurance-vie de 8 ans d’un montant global de 100 000€ dont 10 000€ de plus-value et 90 000€ de versements, si vous souhaitez faire un rachat total des 100 000€, vous serez alors imposé sur les 10 000€ de plus-values. Comme votre contrat a 8 ans, vous aurez un abattement de 4 600€ sur ce montant. Ainsi votre revenu imposable passera de 10 000€ à 5 400€, de plus ce reliquat ne sera imposé qu’à 7,5% contre 12,8%. In fine, votre montant d’imposition sera de 405€ d’imposition et 1720€ de prélèvements sociaux, soit 2 125€ contre 3 000 € si vous ne l’aviez pas placé sur l’assurance vie. 

Avec assurance vieSans assurance vie
Montant des produits10 000€10 000€
Prélèvements sociaux17,2% x 10 000€ = 1 720€ 17,2% x 10 000€ = 1 720€
Abattement4 600€0€
Produits imposables10 000€ – 4 600€ = 5 400€10 000€
Imposition5 400€ x 7,5% = 405€10 000€ x 12,8% = 1 280€
Prélèvements sociaux + impôts2 125€3 000€

L’assurance-vie comme outil de transmission

Cerise sur le gâteau, l’assurance-vie est une véritable machine à détruire l’impôt sur la transmission. On ne fait vraiment pas mieux. Surtout que dans ce cas précis, vous n’avez même pas besoin d’attendre, si vous ouvrez une assurance-vie aujourd’hui et que vous décédez demain, vos bénéficiaires profiteront directement d’une imposition successorale allégée. Par contre votre âge importe :

Sur vos primes versées avant 70 ans :

Lors du décès du souscripteur, les bénéficiaires profiteront d’une imposition particulièrement avantageuse :

  • Abattement et exonération d’impôt de 152 500€ par bénéficiaire
  • 20% d’imposition sur la part entre 152 500€ et 852 500€
  • 31,25% d’imposition au delà de 852 500€ 

L’abattement se cumule avec le nombre de bénéficiaires. Si vous avez 3 bénéficiaires, vous pouvez transmettre 457 500€ libres de toute fiscalité.

Comme on vous le disait, l’assurance-vie est imbattable en termes de transmission. Quand on sait que l’abattement lors de la transmission en ligne directe est de 100 000€, l’assurance-vie le monte à 152 500€ et pour n’importe quel bénéficiaire (on traite le sujet ici si vous souhaitez en savoir plus)

Transmission avec assurance-vie versus direct

En profitant des avantages de l’assurance-vie, chaque bénéficiaire recevra result|number_separator contre result_other|number_separator sinon.

Cela correspond à une économie de gain|number_separator par bénéficiaire.

Sur vos primes versées après 70 ans

Lors du décès du souscripteur, les bénéficiaires profiteront d’une imposition moins avantageuse :

  • Abattement et exonération d’impôt de 30 500€ pour l’ensemble des bénéficiaires
  • La part des primes au-delà de 30 500€ sera transmise selon les règles du barème de l’impôt sur les droits de succession
  • Exonération d’impôts sur les produits (attention, quoiqu’il arrive, comme nous l’avons déjà dit, les prélèvements sociaux de 17,2% sont à payer quoiqu’il arrive)

Selon nous, il reste intéressant de verser les 30 500€ complémentaires sur une assurance vie si vous avez passé les 70 ans. Vos bénéficiaires ne paieront pas d’impôts dessus et en plus, les produits sont exonérés. Passer ce montant, cela est moins intéressant. Nous vous conseillons également d’ouvrir un nouveau contrat dans ce cas là. Cela permettra de faciliter la succession et d’y voir plus clair pour vous.

On récapitule :

Vous avez maintenant les clés pour comprendre l’assurance-vie, on récapitule l’essentiel ci-dessous :

  • Un contrat d’assurance-vie ne bloque pas votre argent ! Vous pouvez faire des retraits à tout moment via des « rachats » (terme consacré pour qualifié un retrait). Il n’y a aucune pénalité, au pire vous ne profiterez pas des avantages fiscaux qu’offre ce produit.
  • L’assurance vie n’est pas un placement foncièrement risqué. Vous pouvez choisir une assurance vie composée uniquement de fonds euros à capital garanti qui peuvent vous rapporter jusqu’à 1,5%. Seule la partie en Unité de Compte présente un risque mais une espérance de rentabilité plus élevée.
  • Il ne s’agit pas d’un contrat « universel ». Tous les contrats d’assurance-vie ne se valent pas, ne sautez pas sur le premier contrat que vous propose votre banquier.
  • L’assurance-vie n’est pas l’équivalent d’une assurance décès. L’assurance vie est multitâche et vous permet d’épargner, d’investir, de préparer votre retraite ou encore de transmettre avec une fiscalité allégée.
  • Ouvrez un contrat le plus tôt possible. Les avantages sont fonction de l’âge du contrat, qu’importe le montant des primes versées.
  • Il n’y a aucune fiscalité lors de la phase d’investissement. Tant que vous ne sortez pas d’argent, on ne vous prélève pas d’impôt.
  • Vous n’êtes pas obligé de conserver votre contrat pendant au minimum 8 ans. Certes, l’intérêt fiscal de l’assurance-vie se déclenche à partir de 8 ans de détention. Mais rien ne vous oblige à la conserver si longtemps si ce support ne vous convient plus. Vous serez alors assujetti à la flat tax (30%) uniquement sur vos plus-values.
  • La fiscalité sur vos produits (plus-values) s’allègent énormément après 8 ans de détention
  • Une imposition extrêmement avantageuse pour transmettre votre patrimoine

Découvrez nos articles et nos outils sur l’assurance-vie

nouveau

L’assurance vie LCL

L’assurance-vie est le produit financier le plus utilisé par les Français pour de nombreuses et bonnes raisons. Parmi celles-ci, il y a une fiscalité avantageuse, la constitution d’un capital sur…

Lire plus
nouveau

L’assurance vie Banque Populaire

L’assurance-vie est le produit financier le plus utilisé par les Français pour de nombreuses et bonnes raisons. Parmi celles-ci, il y a une fiscalité avantageuse, la constitution d’un capital sur…

Lire plus
nouveau

L’assurance vie Crédit Mutuel

L’assurance-vie est le produit financier le plus utilisé par les Français pour de nombreuses et bonnes raisons. Parmi celles-ci, il y a une fiscalité avantageuse, la constitution d’un capital sur…

Lire plus
nouveau

L’assurance vie Caisse d'Epargne

L’assurance-vie est le produit financier le plus utilisé par les Français pour de nombreuses et bonnes raisons. Parmi celles-ci, il y a une fiscalité avantageuse, la constitution d’un capital sur…

Lire plus
nouveau

L’assurance vie La Banque Postale

L’assurance-vie est le produit financier le plus utilisé par les Français pour de nombreuses et bonnes raisons. Parmi celles-ci, il y a une fiscalité avantageuse, la constitution d’un capital sur…

Lire plus
nouveau

L’assurance vie Boursorama

Boursorama, première banque en ligne en terme de clients, est un acteur majeur dans l'assurance-vie en ligne et propose un contrat très populaire avec l'assureur Generali. Parcourons-le ensemble, nous avons…

Lire plus
nouveau

L’assurance vie Crédit Agricole

Le Crédit Agricole propose plusieurs contrats avec des objectifs différents (taux proposés, frais, politique de rachat, de résiliation etc.). L'assureur derrière ces contrats est Predica, la filliale d'assurance du ……

Lire plus
nouveau

Quel est le plafond maximum de votre assurance-vie ?

Malgré la grande popularité de ce support d’investissement qu’est l’assurance-vie, ses caractéristiques sont souvent mal connues voire criblées de préjugés. Bien que la loi ne fixe aucun plafond minimum de…

Lire plus
nouveau

Le transfert d’un contrat d’assurance-vie

Le transfert d’un contrat d’assurance vie est une opération qui obéit à un certain nombre de conditions et de règles fiscales. Renouvelé avec la loi Pacte, il offre notamment  de…

Lire plus
nouveau

Notre comparatif des meilleures assurances-vie

Grâce à notre guide, vous devriez avoir une vision plus précise de l’assurance-vie et de son fonctionnement. Un des points essentiels de ce guide, que nous allons expliciter ici, repose…

Lire plus
nouveau

Modèle de lettre de renonciation d’assurance-vie

Vous souhaitez renoncer à votre assurance-vie ? Vous disposez de 30 jours pour changer d’avis. Téléchargez un modèle gratuit de lettre pour en faire la demande et découvrez la liste…

Lire plus
nouveau

Modèle de lettre de versement d’assurance-vie

Vous souhaitez demander le montant d’une assurance-vie dont vous êtes le bénéficiaire suite au décès du souscripteur ? Téléchargez un exemple de modèle de lettre gratuit pour en faire la…

Lire plus
nouveau

Quelles sont les garanties d’une assurance-vie ?

Vous êtes sur le point de souscrire un contrat d’assurance-vie. Quelle est la garantie sur les dépôts en cas de faillite de l’assureur ? Qu’est-ce que la garantie de 70…

Lire plus
nouveau

La succession en assurance vie : la clause bénéficiaire

Bien que souvent négligée, la clause bénéficiaire est un élément central de votre contrat d’assurance vie ! C’est lors de la transmission que cette clause permettra à vos bénéficiaires désignés…

Lire plus
nouveau

Tout comprendre sur le nantissement d’une assurance-vie

Le nantissement d’assurance-vie est une notion peu répandue en France et qui présente plusieurs avantages, notamment pour les crédits immobiliers. Nous allons vous présenter ce que c’est, comment cela fonctionne…

Lire plus
nouveau

Assurance vie et rachat : comment ça fonctionne ?

Bien que largement répandue, l’idée reçue selon laquelle une assurance vie bloque votre argent est fausse ! Besoin rapidement de votre argent pour un projet ou en cas de coup…

Lire plus
nouveau

Les avantages de l’abattement fiscal en assurance-vie

Souvent qualifié de « couteau-suisse », l’assurance vie recèle de nombreux avantages en matière de fiscalité. Toutefois, l’abattement que ce contrat procure, passé les 8 ans de détention, est certainement le plus…

Lire plus
nouveau

Pourquoi et comment ouvrir un contrat d’assurance-vie à un enfant…

Le contrat d’assurance-vie est le placement préféré des Français, mais saviez-vous qu’il était possible d’ouvrir un contrat avant la majorité de votre fils ou petit-fils ? Nous vous expliquons pourquoi…

Lire plus
nouveau

Assurance-vie : Sortir en capital ou sortir en rente ?

L’assurance-vie est un excellent produit pour anticiper sa retraite en profitant de nombreux avantages fiscaux. Avec une assurance-vie, vous pouvez épargner à votre rythme durant toute la vie du contrat,…

Lire plus
nouveau

Fiscalité de rachat d’assurance-vie après 8 ans

Vous souhaitez racheter votre assurance-vie après 8 ans et souhaitez découvrir la fiscalité qui s’y applique. Notre simulateur est simple et pourra vous aider à comprendre et optimiser votre

Lire plus
nouveau

Quelle fiscalité est appliquée à l’assurance-vie lors d’une succession ?

Souvent plébiscitée pour ses avantages fiscaux en cours de vie du contrat, l’assurance-vie dispose également d’atouts incontestables au moment de la succession. Que ce soit pour vos propres enfants, un…

Lire plus
nouveau

Quelle fiscalité s’applique à l’assurance-vie ?

Placement privilégié des français, l’assurance vie et sa fiscalité sont souvent mal comprises. Il s’agit pourtant d’un contrat généreux en termes de défiscalisation et qui s’adapte aux évènements de votre…

Lire plus
nouveau

Quels sont les frais d’un contrat d’assurance-vie ?

Bien souvent, les contrats vendus sur Internet présentent l’avantage d’être bon marché. Si les écarts de frais au sein de l’offre Internet sont sensiblement plus réduits qu’entre les contrats classiques,…

Lire plus
nouveau

Nos conseils avant de souscrire une assurance-vie

Si vous souhaitez souscrire une assurance vie, il est important de savoir comment cela se passe. Nous vous apportons nos conseils pour que cette souscription se passe au mieux. Il…

Lire plus
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.